Ismaël Mouaraki

D’origine franco-marocaine, Ismaël Mouaraki découvre les danses urbaines à l’âge de douze ans dans sa région natale, à Nancy en France. Il découvre le langage chorégraphique contemporain au contact du chorégraphe Xavier Lot en résidence au Centre culturel André Malraux (Scène nationale de Vandoeuvre), avec qui il collabore comme interprète pendant plus de trois ans. Une main tendue qui a permis à l’artiste de s’émanciper. 

Artiste et entrepreneur de corps et d'esprit

Pour lui, la danse est un vecteur des phénomènes sociaux et de la condition humaine : lorsqu’Ismaël amorce un processus de recherche, c’est pour découvrir les empreintes laissées par notre environnement culturel et social, qui sculptent immanquablement notre corps. 

 

Depuis ses premiers pas de hip-hop jusqu’à la présentation de ses œuvres dans des espaces de renoms internationaux tels que l’Agora de la danse à Montréal, le Lincoln Center for the Arts à New York, aux PAMS de Séoul ou l’Internationale Tanzmesse nrw à Düsseldorf, Ismaël Mouaraki a su prendre des risques artistiques et créatifs. Autodidacte, Ismaël connait les chemins qui mènent au dépassement de soi. À la fois chorégraphe, danseur et enseignant, Ismaël travaille à l’essor de la danse à travers des commandes chorégraphiques au Canada et en Europe, à titre d’enseignant dans des centres de formation professionnels comme l’École de Danse Contemporaine de Montréal, ou encore aux côtés de chorégraphes de renoms tels que Xavier Lot, Tony Masckott, la compagnie Accrorap, Philippe Découflé, Hélène Blackburn ou encore Dominique Porte. 

Il a signé les chorégraphies de la parade Pink Carnaval présentée en l’honneur du couturier Jean-Paul Gauthier au Festival Juste pour Rire. Cette réalisation, librement inspirée de la fresque du Jugement Dernier de Michel-Ange, est une rencontre de la danse, du cirque, et des arts visuels. Plus récemment, Ismaël a travaillé avec les circassiens en herbe de l'École Nationale de Cirque à Montréal sur Pop-Corps, courte création du programme Triptyque signé Marc Béland, Edgar Zendejas et Ismaël Mouaraki. 

 

En 2019, il est co-récipiendaire du Prix Envol décerné par les Prix de la danse de Montréal et le Conseil des arts de Montréal ex aequo avec la compagnie Tentacle Tribe, qui valorise la diversité culturelle de la communauté de la danse montréalaise. 

Portrait_Ismaël Mouaraki.jpg